SONDAGES

Chaque année, la Fondation Émergence commande un sondage sur la perception des canadien.ne.s et québécois.es par rapport à un enjeu relié à la campagne de la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie de cette année.  

2018 : Les personnes LGBT dans le monde

Plus d'un tiers des Québécois.e.s pensent que la situation des personnes LGBT dans le monde est "bonne". 

2017 : Les personnes trans et le milieu de travail

74% des Canadien.ne.s pensent que les personnes trans subissent de la discrimination par les employeur.e.s

2016 : Les personnes aînées LGBT

62% des Québécois.e.s considèrent qu'il est difficile pour les personnes aînées homosexuelles de vivre ouvertement une relation amoureuse en résidence.

2015 : Les allié.e.s

Plus de 75 % des Québécois.es considèrent qu’il est facile pour une personne hétérosexuelle d’afficher ouvertement son appui aux personnes LGBT

2014 : Familles homoparentales

Le sondage indique que dans la vie de tous les jours et sur Internet, plus de la moitié des Canadien.ne.s interrogés (52%) affirment avoir déjà été témoins de propos désobligeants à l’égard de familles homoparentales ou de l’homoparentalité en général.

2013 : Homophobie en ligne

58 % des Canadien.ne.s sont témoins de propos homophobes dans les médias sociaux.

2012 : Diversité sexuelle au travail

Au Québec, 52 % des personnes interrogées disent connaître une ou des personnes homosexuelles dans leur milieu de travail contre 37 %dans le reste du Canada

2011 : Couples de même sexe

73 % des Québécois.es et 68 % des Canadien.ne.s, estiment que les couples de même sexe ont des chances de vivre une relation à long terme comparables à celles des couples hétérosexuels, avec une légère prépondérance pour les couples féminins.

2010 : Homophobie dans le sport

75 % des Québécois.es et 66 % des autres Canadien.ne.s sont d’accord avec l’affirmation selon laquelle, dans les médias sportifs, la question de l’homosexualité est gardée sous silence

2009 : L'homosexualité dans le monde

La moitié des immigrants de première génération, soit 50 %, croit que l’homosexualité est normale contre 71 % pour ceux de la deuxième génération.

2008 : L'homosexualité n'est pas une maladie

77 % comprennent que l’homosexualité n’est pas une maladie et 30 % croient, à tort, qu’il existe des traitements pour changer d’orientation sexuelle.

2007 : Orientation sexuelle des enfants

87 % des Québécois.es croient qu’il est important pour les parents de connaître l’orientation sexuelle de leur enfant. 31 % pensent que l’éducation des parents peut influencer l’orientation sexuelle des enfants

2006 : L'homophobie insidieuse

Plus de 60% de la population canadienne pense que l'homosexualité peut compromettre une carrière professionnelle

2005 : Perception des homosexuels

49 % pensent que l’homosexualité est un « état anormal » et 28 % refuseraient d’assister à un mariage gai si on les y invitait

2004 : Perception des homosexuels

56 % des Québécois.es sont d’avis que les prises de position de l’Église catholique sont hostiles aux communautés homosexuelles.

2003 : L'homophobie au Québec

30 %  des Québécois.es sont mal à l’aise à l’idée qu’un garçon fréquentant une école du niveau primaire ou secondaire ait un enseignant homosexuel

2002 : Homosexualité chez les jeunes

74% des Canadien.ne.s pensent que les personnes trans subissent de la discrimination par les employeur.e.s

2001 : Perception de l'homosexualité par les parents

45 % des Québécois.es pensent qu’un jeune qui se découvre homosexuel sera malheureux dans la vie

© 2018 by Fondation Émergence
Proudly created with Wix.com