Depuis 2003, la Fondation Émergence tient une cérémonie pour souligner le travail accompli par une personne (ou un organisme) qui a permis l’amélioration de la condition des personnes LGBT dans la société. Le prix Laurent McCutcheon, qui portait jusqu’en 2014 le nom de « Prix de lutte contre l’homophobie » est remis chaque année, aux côtés de deux autres prix : le prix  Janette Bertrand et le prix Coup de Cœur.

Un jury, constitué de trois membres du conseil d’administration de la Fondation présente, après consultation du milieu, une liste de finalistes ainsi que ses recommandations, au reste du conseil d’administration de la Fondation Émergence. Le conseil d’administration désigne alors le ou la récipiendaire du prix Laurent-McCutcheon ainsi que les récipiendaires des autres prix. Le prix lui est remis lors d’une cérémonie qui a lieu aux alentours du 17 mai, Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie.

de la Fondation Émergence

En collaboration avec la Banque Nationale, présentateur officiel de la Journée internationale
contre l’homophobie et la transphobie.

Trophée de Claude Mauffette

3 Prix

Prix Laurent McCutcheon

Laurent McCutcheon est le président fondateur de la Fondation Émergence et le créateur de la Journée nationale contre l'homophobie, qui est devenu la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie. Depuis les années 70, il est un acteur incontournable de la reconnaissance de la diversité sexuelle et de l’identité de genre. Affirmant son leadership, il témoigne aussi devant plusieurs commissions parlementaires et intervient régulièrement dans les médias. Refusant toute rémunération, il exerce bénévolement toutes ses fonctions.

Prix Janette Bertrand

Le prix « Allié.e.s », remis les années précédentes, prend à partir de 2019 le nom de Prix Janette-Bertrand, en l’honneur de cette alliée de longue date des communautés LGBT. Mme Bertrand a contribué de façon notoire à l’acceptation des personnes LGBT. Elle a pris position contre l’homophobie et pour l’inclusion des personnes homosexuelles dès le début de ses interventions publiques, dans un contexte pourtant très hostile envers les personnes homosexuelles. Ce prix sera remis à une personne ou à un organisme non-LGBT qui contribue de manière importante à la lutte contre l’homophobie et la transphobie.

Coup

de

Coeur

Prix Coup de Coeur

Le prix Coup de Coeur est remis à une personnalité ou à un organisme qui a fait un acte remarquable au courant de l’année contribuant à la lutte contre l’homophobie et la transphobie.

Récipiendaires

2019

Pour avoir défendu la loi permettant l’accès au mariage et à l’adoption pour les couples de même sexe.

Christiane Taubira

PRIX LAURENT-McCUTCHEON

Pour la réalisation du court-métrage « Marguerite », nominé aux Oscars, qui a su mettre en lumière un sujet encore rarement abordé : l’amour lesbien chez les aînées.

Marianne Farley

PRIX COUP DE COEUR

Pour avoir été en 2015 le premier ordre professionnel à créer un comité LGBT. 

Ce comité a pour but de sensibiliser le Barreau aux enjeux LGBT, d’identifier les problématiques, de recommander des solutions et de conseiller le Barreau sur les enjeux législatifs de discriminations basées sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre.

Barreau du Québec

PRIX JANETTE BERTRAND

 

Pour son ouverture à la diversité et son rôle dans la protection et la promotion des droits et libertés des personnes LGBT.

Stéphanie Vallée 

PRIX LAURENT-McCUTCHEON

Pour avoir prodigué des avis et conseils éclairés, auprès du premier ministre du Canada, sur les enjeux, les préjudices subis et le libellé des excuses officielles aux victimes d’injustice des communautés LGBTQ2.

Conseil consultatif sur les excuses envers les communautés LGBTQ2 au Canada

PRIX COUP DE COEUR

Pour avoir écrit une page d’histoire en élisant la première femme trans au poste de mairesse au Québec et au Canada.

Communauté de Très-St-Rédempteur

PRIX ALLIÉ.E.S

2018

 

2017

Prix Laurent-McCutcheon

Dr Réjean Thomas

Le Dr Thomas a fondé la clinique l’Annexe, la première spécialisée dans le traitement des infections transmissibles sexuellement au Canada, qui est maintenant devenue la clinique l’Actuel. Il a apporté un soutien majeur à la communauté LGBT lorsque celle-ci a été frappée par l’épidémie du VIH/sida et le scandale du don de sang contaminé.

Prix coup de coeur

Gabrielle Boulianne-Tremblay

Pour ses réalisations artistiques au cours de l’année, qui lui ont permis de devenir un modèle d’authenticité et d’affirmation de soi pour l’ensemble de la société.

Prix allié.e.s

Le Musée des beaux-arts de Montréal

Pour sa programmation de ces dernières années portant sur la diversité sexuelle et la pluralité de genre

 

2016

Prix Laurent-McCutcheon

Le très honorable Justin Trudeau

Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada, apporte des changements tangibles au plan politique pour la reconnaissance et le respect des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et trans (LGBT). Son engagement pour les droits des personnes LGBT ne fait aucun doute.

Prix coup de coeur

François Cormier

Journaliste à Radio Canada, Monsieur Cormier a reçu le Prix Coup de cœur de la Fondation Émergence pour avoir évoqué publiquement son homosexualité lors d’une entrevue télévisée et d’avoir su gérer son impact. 

Prix allié.e.s

Marguerite Blais

Ancienne ministre responsable des Aînés du Québec, Madame Blais a reçu le Prix Allié.e.s de la Fondation Émergence pour l’attention particulière qu’elle a portée à la condition des personnes aînées LGBT, notamment en signant la Charte de la bientraitance envers les personnes aînées lesbiennes, gaies, bisexuelles et trans, créée par la Fondation Émergence dans le cadre de son programme Pour que vieillir soit gai

 

2015

Monique Giroux

Animatrice à Radio-Canada, conceptrice et productrice, Monique Giroux est l’une des premières personnalités publiques féminines à affirmer publiquement son homosexualité, en 2006. Elle devient aussi la première porte-parole féminine de Gai Écoute et de la Fondation Émergence, en 2007. Mme Giroux a montré l’importance qu’elle accorde à la lutte contre l’homophobie en animant la remise du prix Lutte contre l’homophobie en 2009, 2010 et 2013. Elle est également l’instigatrice de la venue à Montréal de l’exposition Les couples imaginaires du photographe Français Olivier Ciappa et agit comme porte-parole de cet événement.

 

2014

Michel Marc Bouchard

Reçu officier de l’Ordre du Canada en 2005, puis chevalier de l’Ordre national du Québec en 2012, M. Bouchard a contribué de façon remarquable à la dramaturgie québécoise et canadienne. Dès les années 1980, Michel Marc Bouchard présente habilement le vécu de personnages lesbiens, gais, bisexuels et trans (LGBT) dans La contre-nature de Chrysippe Tanguay et Les Feluettes, participant ainsi à sensibiliser le public aux réalités LGBT. Nous devons également à M. Bouchard les pièces Tom à la ferme (2011) et Christine, la reine-garçon (2012) qui portent un regard sensible sur les personnes LGBT et contribuent à faire tomber les préjugés.

 

2013

Ariane Moffatt

 

Ariane Moffatt est une auteure-compositeure-interprète accomplie. Il faut encore beaucoup de courage à une personnalité publique pour affronter les préjugés toujours présents dans notre société. En parlant de son orientation sexuelle avec le public québécois et en partageant son projet de fonder une famille avec sa conjointe, Ariane Moffatt a fait preuve d’authenticité. Elle a montré que l’orientation homosexuelle n’est pas un obstacle à la réussite et est ainsi devenue un modèle pour la jeunesse homosexuelle et pour les gais et lesbiennes qui aspirent à fonder une famille. Le choix d’Ariane Moffatt a fait l’unanimité au sein du conseil d’administration de la Fondation Émergence, car sa notoriété et sa crédibilité ont contribué de manière manifeste à la lutte contre l’homophobie.

2012

Fabienne Larouche

Fabienne Larouche est une auteure dramatique qui a écrit de nombreuses séries télévisées au Québec. De façon particulièrement habile, Fabienne Larouche a su intégrer les réalités homosexuelles dans son œuvre, en mettant en scène des femmes lesbiennes et des hommes gais dans leur vie quotidienne, comme c’est le cas dans la vraie vie. Si la société québécoise est l’une des plus progressistes au monde en regard de l’orientation sexuelle, elle le doit en bonne partie à l’influence de sa télé et plus particulièrement à ses téléromans et à ses téléséries qui ont présenté des personnages gais et lesbiens de manière normale, positive et sans préjugés, faisant ainsi œuvre d’éducation et de sensibilisation.

 

2011

Xavier Dolan

Xavier Dolan est un jeune cinéaste québécois qui a réalisé les films J’ai tué ma mère et Les Amours imaginaires pour lesquels il a obtenu de nombreux prix ici et à l’étranger. Ses films ne sont pas des « films homosexuels », mais plutôt des films où l’homosexualité fait tout simplement partie de la vie. Son œuvre cinématographique a contribué à faire reculer l’homophobie. Par sa détermination, son courage et sa réussite internationale, Xavier Dolan inspire les nouvelles générations et leur trace la voie du respect des différences.

 

2010

Michel Tremblay

Michel Tremblay, dramaturge et romancier québécois, fut l’une des premières personnalités québécoises à dévoiler publiquement son orientation homosexuelle, ce qui exigeait un courage certain à l’époque. Le choix de Michel Tremblay comme récipiendaire n’est pas sans rapport avec son œuvre où les personnages homosexuels occupent une place importante. Son œuvre, reconnue mondialement, et son apport personnel ont contribué à sensibiliser et à éduquer la population. 

 

2009

Dany Turcotte

En dévoilant publiquement son orientation sexuelle, le « fou du roi » de l’émission Tout le monde en parle a suscité le respect de toute la population du Québec. Il a réussi à dédramatiser l’homosexualité et à démontrer que l’on peut être homosexuel, connu publiquement, réussir sa carrière et gagner l’estime de tous et toutes, jeunes et moins jeunes. Aux parents d’enfants homosexuels, il aura donné l’espoir et démontré que l’orientation sexuelle ne compromet pas leur avenir.

 

2008

Marc-André Bédard

 

À l’occasion du trentième anniversaire de l’inclusion de l’orientation sexuelle comme motif interdit de discrimination dans la Charte québécoise des droits et libertés de la personne, la Fondation Émergence souligne le courage et la foi en l’égalité des droits de la personne dont a fait preuve monsieur Marc-André Bedard, ministre de la Justice du Québec de 1976 à 1984, et responsable de cet ajout dans la Charte.

Joanne Kathleenn Rowling (Coup de chapeau)

Lors du dévoilement de l’orientation homosexuelle de l’un des personnages principaux de l’œuvre Harry Potter, le professeur Albus Dumbledore, la presse internationale a fait état de cette déclaration. Dans le contexte où l’œuvre est connue dans le monde entier et que le personnage mérite toute la considération des adeptes de cette œuvre magistrale, la déclaration de madame Rowling a engendré des effets indéniablement positifs dans la lutte contre l’homophobie.

2007

Mark Tewksbury

 

Sportif et athlète de haut niveau, médaillé olympique en natation aux jeux de Séoul et de Barcelone, Mark Tewksbury est devenu un modèle dans la lutte contre l’homophobie : son courage et sa détermination sont une source d’inspiration pour les gais et les lesbiennes qui aspirent à connaître le succès.

2006

Les parlementaires canadiens qui ont voté en faveur de la Loi sur le mariage civil

 

À titre de défenseurs de la Charte canadienne des droits et libertés. La Fondation Émergence souligne leur contribution manifeste à la reconnaissance de l’égalité juridique des personnes homosexuelles et à la lutte contre l’homophobie. L’honorable Laurier Lapierre, sénateur, est venu chercher le prix au nom des parlementaires.

2005

Le Très honorable Pierre Elliott Trudeau

 

En remettant le prix Lutte contre l’homophobie à Pierre Elliott Trudeau, à titre posthume, la Fondation Émergence a tenu à souligner l’apport exceptionnel de cet homme politique à l’avancement des droits des personnes homosexuelles au Canada. On se rappellera deux grands moments de l’histoire qui auront été déterminants dans l’évolution des droits des gais et des lesbiennes : en 1969, le retrait du Code criminel canadien des dispositions relatives à la criminalisation des relations sexuelles entre personnes de même sexe et, en 1982, l’inclusion d’une Charte canadienne des droits et libertés dans la Constitution canadienne lors de son rapatriement. Son fils Alexandre est venu chercher le prix.

2004

L'abbé Raymond Gravel

 

Le prix Lutte contre l’homophobie 2004 a été décerné à l’abbé Raymond Gravel. La Fondation Émergence rend hommage à l’abbé Gravel pour son courage et surtout pour l’espoir que comporte son message d’inclusion et d’acceptation pour les personnes homosexuelles.

2003

Madame Janette Bertrand

 

Le prix Lutte contre l’homophobie 2003 a été décerné à madame Janette Bertrand, soulignant la contribution exceptionnelle de cette femme à l’évolution des mentalités au Québec.

© 2018 by Fondation Émergence
Proudly created with Wix.com

Logo_carré_orange_FB.png

La Fondation Émergence est un organisme qui a but non Lucratif basé à Montréal a pour mission d’éduquer, d’informer et de sensibiliser la population aux réalités des personnes qui se reconnaissent dans la diversité sexuelle et la pluralité des identités et des expressions de genre. Cela inclue mais ne se limite pas aux personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, trans, queer, intersexes, bispirituelles (2s), etc.

Nous contacter

Fondation Émergence inc.
C.P. 55510
Centre Maisonneuve
Montréal (Québec) H1W 0A1

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon