une participation sans précédent

Montréal, 16 mai 2008 – Depuis la toute première édition de la Journée internationale contre l’homophobie en 2003, l’intérêt suscité par les campagnes de lutte contre l’homophobie ne se dément pas. Celle de 2008, qui connaîtra son dénouement le samedi 17 mai avec la tenue de la journée, enregistre un record de participation.


Au 10 mai, en effet, plus de 220 initiatives et activités en lien avec la présente campagne ont été portées à la connaissance de la Fondation Émergence et répertoriées sur le site Internet www.homophobie.org. Qui plus est, de Terre-Neuve jusqu’en Colombie-Britannique, plus de 480 organisations ont commandé 45 000 affiches et 280 000 dépliants qui ont été distribués au sein de leur milieu et mis à la disposition ou à la vue de leurs clientèles. « Ce qui me réjouit le plus, c’est de constater que les campagnes de lutte contre l’homophobie sont reprises par le milieu » de déclarer monsieur Laurent McCutcheon, président de la Fondation Émergence, initiatrice de ces campagnes.

Toutes ces initiatives sont le fruit d’une variété d’organisations, et leur retombée s’étend bien au-delà du milieu LGBT, même si ce dernier représente toujours un partenariat de premier plan. Avec pour thématique L’homosexualité n’est PAS une maladie!, la campagne 2008 a intéressé le milieu de la santé dont plusieurs centres de santé et services sociaux, CLSC et ordres professionnels. Les grands acteurs de la société civile et des organismes de tous les milieux se sont joints aussi à cette campagne, tels que des ministères, organismes gouvernementaux, écoles secondaires, cégeps, maisons de jeunes, centrales syndicales, associations étudiantes, groupes jeunesse, centres de femmes, centres communautaires et même quelques Églises.

À titre d’exemples, mentionnons quelques initiatives : l’organisation d’un café-rencontre par le Centre de femmes l’Étincelle de Baie-Comeau, des actions de sensibilisation à Baie-Saint-Paul auprès des employés du CSSS de Charlevoix, des ateliers-conférences au Sexual Health Center à Bridgewater en Nouvelle-Écosse, une journée de silence au Leaside High School de East York en Ontario, de l’affichage au Centre correctionnel de la région des Prairies en Alberta, un débat chocolaté à la maison des jeunes de Gaspé, le lancement officiel du guide Adoption et famille d’accueil par l’Association des mères lesbiennes du Québec, une distribution du dépliant promotionnel de la campagne 2008 à tous les enseignants membres de la CSQ, une célébration religieuse à l’Église Unie Saint-Jean, un concert de l’ensemble vocal Ganymède avec la participation de Nathalie Choquette, un pique-nique au Parc Lafontaine organisé par le GRIS-Montréal en collaboration avec d’autres organismes, un événement ethnoculturel tenu par Helem Montréal, un colloque sur la diversité sexuelle présenté par des étudiants de l’UQAM, une manifestation devant l’Assemblée nationale du Québec suivie d’une marche organisée par GLBT Québec / Lutte à l’homophobie, etc.


Enfin, la campagne 2008 n’aurait pu obtenir un tel succès sans le concours de nombreux partenaires qui, d’une année à l’autre, sont de plus en plus nombreux à soutenir la Fondation Émergence dans le cadre de la Journée internationale contre l’homophobie.

La Fondation Émergence remercie (par ordre alphabétique) : l’Agence de la santé publique du Canada, l’Alliance de la fonction publique du Canada, l’Association des infirmières et infirmiers autorisés de l’Ontario, la Banque Nationale, la Centrale des syndicats du Québec, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, la Confédération des syndicats nationaux, Egale Canada, Être, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec, Fugues, Gai Écoute, Gay Line, L’Itinéraire, Le Devoir, le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale (Secrétariat à l’action communautaire autonome et aux initiatives sociales), le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, l’Ordre des acupuncteurs du Québec, l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation et des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec, l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec, l’Ordre professionnel des travailleurs sociaux du Québec, PFLAG Canada, PinkPagesRoses, la revue RG, la Société de Développement Commercial du Village, le Syndicat canadien de la fonction publique, le Syndicat de la fonction publique du Québec, The 519 Church Street Community Centre, The Centre, la Ville de Montréal (arrondissement de Ville-Marie) et Xtra.

© 2018 by Fondation Émergence
Proudly created with Wix.com