Un jeune sur trois choisira un employeur ouvert à la diversité sexuelle

52 % de Québécois connaissent un ou une collègue homosexuel


Montréal, le 16 mai 2012 — La Fondation Émergence a dévoilé aujourd’hui, le résultat d’un sondage conduit par Léger marketing quant à la perception de la population sur leurs rapports avec leurs collègues de travail homosexuels.


En premier lieu, le sondage s’est intéressé à savoir si les personnes interrogées connaissent des femmes et des hommes homosexuels dans leur milieu de travail. Au Québec, 52 % des personnes interrogées disent connaître une ou des personnes homosexuelles dans leur milieu de travail contre 37 % dans le reste du Canada.

On note une grande différence entre les sexes. Au Québec, 23 % des répondants disent connaître un ou des hommes homosexuels contre 5 % pour les femmes homosexuelles. Cette connaissance des personnes homosexuelles colore les réponses du sondage, la perception est largement plus positive lorsque l’on connaît une personne homosexuelle.

À l’heure où la main d’œuvre se fait de plus en plus rare, au Québec, un tiers de personnes interrogées croit qu’un jeune à la recherche de l’emploi privilégierait un employeur qui montre une ouverture à la diversité sexuelle. Les employeurs qui se montrent totalement indifférents à cette question auraient avantage à ajouter un nouveau critère dans leur panier d’atouts au recrutement. Pour le président de la Fondation Émergence Laurent McCutcheon « Cette question démontre qu’à elle seule, la tolérance ne saurait être suffisante à l’avenir. Les employeurs tireront profit à s’ouvrir à la diversité sexuelle ou ils en feront les frais. »

Pour leur part, ils ne sont que 11 % à dire qu’un employeur hésiterait à embaucher une personne homosexuelle et 5 % à ne pas savoir.

Plus de 50 % des personnes interrogées croient qu’il est toujours difficile d’afficher son homosexualité en milieu de travail.

Quant à l’acception des personnes homosexuelles en milieu de travail, on est d’avis à 47 % que la direction des entreprises accepte difficilement les personnes homosexuelles dans leur milieu de travail. Cette perception n’a pas bougé depuis 2006, alors qu’à la même question on avait recueilli aussi 47% de réponses semblables.

Il est remarquable de constater que les personnes qui connaissent des collèges de travail ont une perception largement supérieure à ceux qui n’en connaissent pas. Ils sont alors 84 % à croire qu’elles seront bien acceptées par la direction et 91 % par les collègues.

Interrogées sur leurs rapports avec les personnes homosexuelles en milieu de travail, 97 % répondent qu’ils sont bons. Curieusement, parmi l’ensemble des questions du sondage on note une grande différence dans le taux des personnes qui refusent de répondre qui se situe autour de 10 %. Il semble que les personnes interrogées se sentent obligées de répondre qu’elles entretiennent de bons rapports alors que la moitié des répondants ne connaissent aucune personne homosexuelle.


En bref

51 % des personnes croient qu’il est difficile d’afficher son orientation sexuelle

50 % de la population connaît une personne homosexuelle dans son milieu de travail, 23 % un homme, 5 % une femme et 24 % les deux.

97 % des personnes qui connaissent une personne entretient de bons rapports avec elles.

47 % des répondants croient que les personnes homosexuelles sont difficilement acceptées par la direction

Le Québec se montre toujours plus ouvert aux réalités homosexuelles que les autres provinces canadiennes.


Journée internationale contre l’homophobie

Le 17 mai 1990, l’Organisation mondiale de la santé retire l’homosexualité de la liste des maladies mentales. Ce 17 mai, date symbolique est devenu la Journée internationale contre l’homophobie initiée au Québec en en 2003 par la Fondation Émergence www.fondationemergence.org


Méthodologie

L’étude a été réalisée par Léger marketing du 23 au 25 avril par le biais d’un sondage Web auprès de 1502 Canadiens dans le cadre de la campagne 2012 de lutte contre l’homophobie dédiée au monde du travail.

Le sondage intégral peut être consulté sur le site www.fondationemergence.org


-30-

© 2018 by Fondation Émergence
Proudly created with Wix.com