Nouvelle campagne de la Fondation Émergence :Non à l’homophobie, non au racisme!

Montréal, 11 août 2011 – Profitant des célébrations de la fierté gaie de Montréal, la Fondation Émergence lance aujourd’hui une campagne visant à combattre le racisme au sein des communautés lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre (LGBT).


Bien entendu, les lesbiennes et les gais ne sont pas plus racistes que n’importe quelle autre personne, mais ils ne le sont pas moins. La campagne Non à l’homophobie, non au racisme! rappelle que la discrimination sur la base de l’origine ethnoculturelle n’est pas plus acceptable que celle fondée sur l’orientaton sexuelle.

Pour le président de la Fondation Émergence, Laurent McCutcheon, la campagne reprend simplement une vieille maxime connue de tous : « Ne fais pas à autrui ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse. Autrement dit, si nous n’acceptons pas de subir de l’homophobie, comment pourrions-nous nous montrer racistes? » rappelle-t-il.


L’élément visuel de la campagne est constitué d’une chaîne aux couleurs de l’arc-en-ciel avec l’affirmation De forces égales, qui sous-tend que tous sont égaux et qu’aucune personne n’est plus importante qu’une autre. Il est permis de croire que les personnes pouvant subir de la discrimination seront sensibles au fait que d’autres personnes puissent en subir elles aussi, sans égard à la forme de discrimination. Non à l’homophobie, non au racisme!


Pour monsieur Robert Laramée, directeur général de Gai Écoute et de la Fondation Émergence, cette campagne est un appel aux communautés LGBT.

« Après avoir fait ensemble des pas de géants dans la reconnaissance de nos droits et de nos libertés, nous pouvons et nous devons faire un autre pas, un geste de plus vers la construction d’une société québécoise encore plus accueillante et plus inclusive. Les discriminations et les jugements dont nous avons fait l’objet doivent aujourd’hui nous réunir pour que d’autres québécois d’origines culturelles diverses avancent aussi dans leur quête d’une reconnaissance citoyenne pleine et entière » a-t-il déclaré.

Cette campagne a été rendue possible grâce au soutien financier du ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles. Soulignons la contribution de la S.D.C. du Village qui assurera la visibilité de cette campagne sur la rue Sainte-Catherine Est, entre la rue Berri et l’avenue Papineau.

Rappelons qu’une autre campagne de la Fondation Émergence Aimer son enfant tel qu’il est, lancée en mars 2011, visait à établir le dialogue entre les communautés LGBT et les communautés culturelles. La fondation souhaite par ailleurs voir ces dernières s’engager dans la lutte contre l’homophobie.


À propos de la Fondation Émergence

La Fondation Émergence, partenaire de Gai Écoute, mène des campagnes d’éducation et de sensibilisation aux réalités homosexuelles au moyen de différents programmes dont Éducation et sensibilisation auprès des communautés culturelles, la Journée internationale contre l’homophobie et Pour que vieillir soit gai. Site Internet : www.fondationemergence.org.

– 30 –

© 2018 by Fondation Émergence
Proudly created with Wix.com