les Canadiens entretiennent des mythes tenaces sur l’homoparentalité

Mis à jour : 27 juil 2018

Montréal, le 15 mai 2014 — À l’approche de la Journée internationale contre l’homophobie, la Fondation Émergence dévoile les résultats d’un sondage mené par Léger Marketing sur la perception et l’opinion des Canadiens à l’égard de l’homoparentalité. On se rappellera que le thème de la campagne 2014 est J’aime mes deux papas, j’aime mes deux mamans.

Le sondage indique que dans la vie de tous les jours et sur Internet, plus de la moitié des Canadiens interrogés (52%) affirment avoir déjà été témoins de propos désobligeants à l’égard de familles homoparentales ou de l’homoparentalité en général. Ils sont 16 % à déclarer avoir personnellement partagé de tels propos désobligeants.

Le sondage révèle également l’existence de mythes tenaces quant à l’homoparentalité. Le tiers (33 %) des Canadiens interrogés affirment être d’accord que, pour qu’un enfant puisse se développer pleinement, il doit avoir des parents de sexe opposé. De plus, la moitié (49 %) des Canadiens interrogés croient que tout enfant a besoin d’un modèle parental de chacun des deux sexes. Enfin, 7 % des Canadiens interrogés affirment penser que tout enfant qui grandit dans une famille homoparentale sera homosexuel. Malgré ces mythes, la majorité (79 %) des Canadiens interrogés affirment être d’accord que deux personnes de même sexe peuvent être d’aussi bons parents que deux personnes de sexe opposé.

Le sondage confirme que plus les gens ont de liens avec des familles homoparentales, plus ils sont à l’aise avec elles. En effet, la grande majorité des Canadiens qui connaissent une famille homoparentale affirment être à l’aise lorsqu’ils sont en contact avec des parents (93 %) ou des enfants (95 %) issus d’une famille homoparentale. Notons que le tiers (31 %) des Canadiens interrogés affirment connaître personnellement une ou des familles homoparentales.

Le sondage a aussi mesuré la connaissance des termes homoparentalité et familles homoparentales. Il dévoile que 63 % des Canadiens interrogés affirment avoir déjà entendu parler d’homoparentalité ou de familles homoparentales.


« Ce sondage est encourageant à certains égards », a affirmé Martine Roy, présidente de la Fondation Émergence. « Bien que les propos désobligeants soient courants et les mythes tenaces, ce sondage nous indique que plus les familles homoparentales seront visibles, plus l’acceptation sera grande. Il est donc de notre devoir de poursuivre notre travail de sensibilisation. Je lance également un appel au monde culturel québécois, car les séries télévisées, les films et les pièces de théâtre peuvent nous épauler dans ce travail de sensibilisation en mettant en scène des familles homoparentales dans leur vie quotidienne ».


Pour faire suite au sondage, le public est invité à consulter le site homophobie.org, site qui déconstruit des mythes concernant l’homoparentalité et qui propose des actions concrètes pour réduire les préjugés.


Le sondage a été conduit du 21 au 24 avril 2014 par le biais d’un sondage web auprès d’un échantillon aléatoire de 1511 Canadiens tirés du panel LegerWeb. Les résultats complets sont publiés sur fondationemergence.org

-30-

© 2018 by Fondation Émergence
Proudly created with Wix.com