La violence en ligne a des conséquences bien réelles

Mis à jour : 2 mai 2019

Montréal, mai 2019 - Le 17 mai prochain aura lieu la 17e édition de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. La Fondation Émergence, instigatrice de cette journée qui a vu le jour en 2003, dévoilera son plan d’action le 1er mai 2019 au cabinet d’avocats FASKEN devant médias et personnalités politiques. Cette année, la campagne sera axée sur la cyberhomophobie et la cybertransphobie.


Ces formes d’intimidation se font malheureusement de plus en plus présentes dans les dernières années en raison de l’avènement des médias sociaux, entre autres, et ce partout à travers le monde. Le sentiment d’impunité, tout comme la vitesse de propagation des messages que permettent les médias sociaux, nourrissent cette tendance qu’il devient primordial d’arrêter.


Face à ce constat, la Fondation Émergence déploie cette année tout un dispositif de sensibilisation pour le grand public à télécharger et à commander gratuitement. Elle vise également à sensibiliser les autorités face à ce défi qui perdure, principalement celles du milieu scolaire car les jeunes sont souvent les premiers concernés par les violences en ligne, que ce soit en tant que victime ou en tant qu’agresseur.


Plusieurs axes de sensibilisation sont mis de l’avant, par exemple amener les jeunes à adopter une réflexion sur le contenu qu’ils publient en ligne, et les inciter à signaler et à bloquer systématiquement les contenus haineux ou violents auxquels ils sont confrontés sur Internet. La Fondation Émergence invite également le public à prévenir les autorités lorsqu’il juge la situation nécessaire et à chercher de l’aide auprès de personnes ressources.


Selon Patrick Desmarais, président de la Fondation Émergence : « C’est par l’éducation que nous arriverons un jour à vaincre la cyberintimidation. C’est un enjeu qui touche plus particulièrement les personnes LGBTQ+, mais c’est un défi que nous devons relever tous ensemble, en tant que société ».

La cyberintimidation en chiffres

Selon une étude publiée par le Cyberbullying Research Center, le pourcentage de personnes ayant subi une forme de cyber harcèlement a presque doublé entre 2007 et 2016 passant de 18 % à 34 %. Selon mpvMentor, 73 % des personnes LGBTQ+ ont déjà été attaquées ou harcelées en ligne, ce qui mène souvent à de l’anxiété, de la dépression voir même à des pensées suicidaires.


La campagne de 2018

En 2018, la Fondation Émergence avait atteint une portée internationale avec sa campagne « Afficher ses couleurs peut encore être un crime » en collaboration

avec l’agence ReThink. Une vidéo présentant ce bouclier constitué de 193 drapeaux arc-en-ciel (un pour chaque pays), pesant près de 250 livres et capable d’arrêter le tir d’une balle, était devenue virale. Ce symbole d’unité avait alors pour but de démontrer qu’ensemble, nous pouvons arrêter la violence commise à l’encontre de la communauté

LGBTQ+ à travers le monde. Un message fort et encore d’actualité dans la campagne de 2019.


« La Banque Nationale est fière de faire équipe avec la Fondation Émergence dans le cadre de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. Partenaire de la Fondation depuis 2006, la Banque souhaite sensibiliser ses employés et la population aux réalités de la communauté LGBTQ+, notamment les enjeux liés à la violence en ligne. Nous sommes heureux de travailler avec la Fondation afin de relever ce défi et contribuer à l’essor d’une collectivité inclusive et fière, » a souligné Thi Be Nguyen, directrice, Bureau de la présidence et philanthropie à la Banque Nationale.


À propos de la Fondation Émergence

La Fondation Émergence oeuvre à la lutte contre l’homophobie et la transphobie ainsi que pour les droits et l’inclusion des personnes LGBTQ+ dans la société au moyen de campagnes de sensibilisation, de projets, de sondages et d’une remise de prix organisée dans le cadre de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie.


À propos de Rethink

Rethink est la plus grande agence indépendante de création au pays avec des bureaux à Vancouver, Toronto et Montréal. Elle se classe parmi les cinq meilleures agences au Canada selon le plus récent palmarès du magazine Strategy.


Pour plus d'informations contacter olivia.baker@fondationemergence.org ou consultez : https://www.fondationemergence.org/2019-la-violence-en-ligne


Des photos de la soirée sont disponibles sur : https://flic.kr/s/aHsmCXFsRz




© 2018 by Fondation Émergence
Proudly created with Wix.com