Historique

Créée en 2000 à l’initiative du Centre d’aide, d’écoute téléphonique et de renseignements Gai Écoute, la Fondation Émergence a pour mission de faire la lutte aux préjugés.

2000

31 mai 2000 – Sur la terrasse de l’Hôtel de ville de Montréal, en présence de nombreuses personnalités, messieurs Pierre Bourque, maire de Montréal président d’honneur, et Daniel Pinard, porte-parole, lancent la Fondation Émergence.

2001

8 janvier 2001 – Dans un geste empreint autant d’originalité que de générosité, deux hommes, l’occasion de leur union, demandent à leurs invités de remettre leurs cadeaux de noces à la Fondation Émergence. La consigne a porté fruit et 3 150 $ ont été versés à la Fondation. Ce geste sera suivi par d’autres initiatives.

30 avril 2001 – Première campagne de la Fondation Émergence. Intitulée Permettez-moi d’être heureux/heureuse, la campagne cible le milieu de l’éducation et vise à joindre les parents, les directions d’écoles, les enseignantes et les enseignants. Un sondage révèle que 68 % des Québécois et des Québécoises estiment nécessaire de parler des réalités homosexuelles à l’école et 61 % approuvent l’idée de le faire dès le niveau primaire.

2002

7 février 2002 – En vue de soutenir l’adoption par l’Assemblée nationale du Québec de la Loi sur l’union civile, la Fondation Émergence annonce, lors d’une conférence de presse, que le couple de Pointe-Claire, Roger Thibault et Theo Wouters, sera le premier couple à se prévaloir de cette loi et à se rendre au Palais de justice pour célébrer leur union.

15 avril 2002 – La Fondation Émergence lance sa seconde campagne qui, dans la foulée de la première campagne en milieu scolaire, vise à joindre les garçons hétérosexuels de deuxième cycle. Un sondage Léger Marketing, publié à cette occasion, révèle que 78 % des Québécois et des Québécoises estiment que le fait, pour un garçon, d’avoir un ami homosexuel n’influencerait pas son orientation sexuelle. Ces résultats ont inspiré le thème de la campagne : Ça s’attrape pas! Peur de quoi?

2003

Janvier 2003 – Gai Écoute et la Fondation Émergence défendent l’idée de l’accès au mariage civil pour les personnes homosexuelles lors des audiences du Comité permanent de la justice et des droits de la personne de la Chambre des communes. Mémoire.

Mars 2003 – Ouverture du site Internet dédié à la Journée nationale de lutte contre l’homophobie : www.homophobie.org.

6 mai 2003 – La Fondation donne le coup d’envoi à la campagne de sensibilisation à l’homophobie mise sur pied dans le cadre de la Journée nationale de lutte contre l’homophobie qui se déroulera le 4 juin. Il s’agit de la troisième campagne de la Fondation : Choquant? Pour les homophobes!

4 juin 2003 – Première édition de la Journée nationale de lutte contre l’homophobie, événement annuel mis sur pied par la Fondation Émergence. La journée est marquée d’un colloque réunissant un groupe important de scientifiques s’intéressant aux questions relatives à l’orientation homosexuelle. Le Prix Lutte contre l’homophobie est remis à Madame Janette Bertrand, qui devient ainsi la première récipiendaire de ce Prix. Enfin, un sondage sur l’homophobie révèle qu’un joueur de hockey homosexuel serait mal accepté dans une équipe professionnelle, selon 61 % des Québécois et des Québécoises.

12 septembre 2003 – Quatrième campagne de la Fondation Émergence. À quelques jours de la reprise des travaux parlementaires à Ottawa, des représentants de la société civile, dont les grandes centrales syndicales québécoises, la Fédération des femmes du Québec entourés des leaders des communautés gaie et lesbienne, annoncent la mise sur pied d’une campagne d’appui au mariage civil des couples de même sexe.

2004

20 février 2004 – La Fondation Émergence salue la décision du Conseil de presse du Québec qui blâme Radio-Canada dans l’affaire de l’entrevue de madame Denise Bombardier sur le mariage gai. On se souviendra de la célèbre « entrevue confrontation » à l’émission Le Point du 16 septembre 2003.

8 avril 2004 – Aux lendemains de l’incendie de la bibliothèque de l’école Talmud Torah Unis s’attaquant à la communauté juive du Québec, La Fondation Émergence dénonce ce geste haineux n’a pas sa place au sein d’une société ouverte et diversifiée.

4 mai 2004 – Cinquième campagne de la Fondation. Sous le thème Déclaration de guerre à l’homophobie, la Fondation Émergence lance la campagne 2004 de la Journée nationale de lutte contre l’homophobie qui se tient le 2 juin suivant.

2 juin 2004 – Seconde édition de la Journée nationale de lutte contre l’homophobie. L’abbé Raymond Gravel reçoit le prix Lutte contre l’homophobie 2004. Selon un sondage, plus de la moitié des Québécoises et des Québécois, soit 56 %, jugent que les déclarations et les prises de position de l’Église catholique sont hostiles envers la communauté homosexuelle. Des personnalités de différents milieux sont invitées à donner leur point de vue sur l’homophobie et sur la place des personnes homosexuelles dans la société lors d’une Table ronde. La Fondation Émergence profitait aussi de cette journée pour proposer un plan d’action stratégique quinquennal de lutte contre l’homophobie. Les campagnes générales annuelles de lutte contre l’homophobie seront élaborées en fonction de différents milieux.

14 juin 2004 – La Fondation Émergence est choisie finaliste pour l’un des quatre Prix québécois de la citoyenneté remis par le gouvernement du Québec, le Prix Anne-Greenup. Celui-ci est attribué à un organisme communautaire et à une personne pour souligner leurs efforts à la lutte contre le racisme ou toute autre forme de discrimination, et pour les féliciter de leur contribution à promouvoir la participation civique.

22 septembre 2004 – La Fondation Émergence est solidaire des démarches entreprises par le Centre de recherche-action sur les relations raciales (CRARR) pour dénoncer les propos homophobes de certaines chansons. Plusieurs groupes voués à la défense des droits des gais et des lesbiennes, partout à travers le monde, ont dénoncé les chanteurs Sizzla, Buju Banton, Beenie Man et T.O.K. pour leurs textes homophobes qui incitent à la haine.

9 décembre 2004 – Pour voie de communiqué, la Fondation Émergence se dit satisfaite de l’avis de la Cour suprême du Canada sur le droit au mariage des couples de même sexe.

2005

13 mars 2005 – Le président de la Fondation Émergence, Laurent McCutcheon, est nommé Personnalité de la semaine par le quotidien La Presse.

11 avril 2005 – Lancement de la campagne annuelle de lutte contre l’homophobie en vue de la Journée nationale de lutte contre l’homophobie, Intitulée Présumé hétérosexuel, la campagne vise à jeter un regard sur l’homophobie en milieu familial et à mettre en relief les réalités familiales par rapport à l’orientation sexuelle. C’est la sixième campagne de la Fondation.

17 mai 2005 – La Fondation Émergence remet un Prix spécial Lutte contre l’homophobie au Parti socialiste francophone de Belgique, à l’occasion du colloque à Liège, en Belgique. Cet hommage vise à reconnaître le travail de ce parti politique dans la défense des droits des gais et des lesbiennes. Cet engagement s’est traduit par le dépôt d’un projet de loi au Parlement visant à instituer une Journée nationale de lutte contre l’homophobie en Belgique. L’idée d’une Journée mondiale de lutte contre l’homophobie fait de plus en plus son chemin.

1er juin 2005 – Troisième édition de la Journée nationale de lutte contre l’homophobie. L’événement se tient pour la première fois à l’échelle du Canada et la Coalition santé arc-en-ciel Canada devient le partenaire canadien de la Fondation. Le Prix Lutte contre l’homophobie 2005 est remis, à titre posthume, à l’ancien premier ministre du Canada, le très honorable Pierre Elliott Trudeau. 49 % des Canadiens et des Canadiennes pensent que l’homosexualité est un « état anormal », selon un sondage publié le même jour. Plus de 300 activités et actions de promotion ont lieu un peu partout au Canada.

20 novembre 2005 – Lors d’un brunch-causerie, la Fondation Émergence amorce la réflexion sur la condition homosexuelle et le vieillissement.

2006

27 mars 2006 – Septième campagne de la Fondation. Dans le cadre de la Journée nationale de lutte contre l’homophobie, la campagne annuelle, sous le thème L’homophobie se cache, illustre le fait que l’homophobie est toujours présente, de moins en moins visible toutefois. L’édition 2006 de la Journée nationale de lutte contre l’homophobie a pour objectif de faire la lutte à l’homophobie dans le monde du travail. La Fondation annonce que le Canada joint les autres pays qui veulent faire du 17 mai une Journée internationale de lutte contre l’homophobie.

17 mai 2006 – Quatrième édition de la Journée nationale de lutte contre l’homophobie. Un colloque sur l’homophobie en milieu de travail réunit des représentants syndicaux, patronaux et gouvernementaux alors qu’un sondage pan-canadien révèle que plus de 60 % de la population canadienne pense que l’homosexualité peut compromettre une carrière professionnelle. Au-delà de 400 activités et actions de promotion se déroulent au pays. Le Prix Lutte contre l’homophobie 2006 est décerné aux parlementaires canadiens ayant voté en faveur de la Loi sur le mariage civil.

9 novembre 2006 – Dans le cadre de la 9e Série éducative sur l’Holocause, la Fondation Émergence, en collaboration avec le Centre commémoratif de l’Holocauste de Montréal et le Regroupement étudiant dans la diversité sexuelle (REDS) de l’UQÀM, présente une conférence intitulée Le triangle rose : les homosexuels et le régime nazi. La conférence est animée par Donald Boisvert, professeur à l’Université Concordia.

4 décembre 2006 – La Fondation Émergence demande au nouveau chef du Parti libéral du Canada et chef de l’Opposition, l’honorable Stéphane Dion, de s’opposer à la réouverture du débat sur le mariage civil entre conjoints ou conjointes de même sexe et d’imposer une ligne de parti à ses députés.

2007

2 mars 2007 – Lancement de la campagne annuelle de lutte contre l’homophobie On ne choisit pas son orientation sexuelle!

6 mars 2007 – À l’occasion de la sortie du rapport De l’égalité juridique à l’égalité sociale de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, la Fondation Émergence accueille avec enthousiasme les recommandations de la CDPDJ, La recommandation principale de ce rapport propose au gouvernement d’adopter une politique nationale de lutte contre l’homophobie. Durant les élections qui suivent, tous les principaux partis politiques au Québec seront d’accord avec cette recommandation. L’adoption d’une telle politique est une revendication des communautés LGBT qui ont articulé cette idée avec le concours des représentants de différents ministères et organismes du gouvernement du Québec, réunis sous la direction de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse. Le président de la Fondation Émergence est le porte-parole des groupes communautaires au sein du groupe de travail.

11 mai 2007 – La Fondation Émergence et Gai Écoute annoncent l’arrivée de Monique Giroux, animatrice à Radio-Canada, et Éric Bernier, comédien, comme porte-parole des deux organisations.

17 mai 2007 – Cinquième édition de la Journée internationale contre l’homophobie.

29 juillet 2007 – La Fondation Émergence et Gai Écoute, qui accueillent les personnalités publiques lors du défilé de la fierté gaie. reçoivent le prix de la meilleure animation décerné par les organisateurs du défilé. Le président de la Fondation Émergence est le porte-parole de l’événement.

14 septembre 2007 – Dépôt d’un mémoire à la Commission de consultation sur les pratiques d’accommodement reliées aux différences culturelles. Intitulé Homosexualité et différences culturelles : une crainte raisonnable, le mémoire rappelle que la liberté de religion et la liberté d’expression de son orientation sexuelle sont des valeurs protégées par les chartes canadienne et québécoise des droits et libertés. Les différences culturelles ne peuvent justifier une quelconque discrimination envers les personnes homosexuelles au nom de valeurs religieuses.

2 octobre 2007 – La Fondation Émergence se joint au mouvement de protestation contre la prestation de l’artiste reggae jamaïcain Elephant Man à Montréal. Cette coalition comprend le Centre de recherche-action sur les relations raciales, Gai Écoute, la Fondation Émergence, Gay Line, EGALE Canada et la commission LGBTT du NPD – section Québec.

26 octobre 2007 – Préoccupée par le sort réservé aux aînés homosexuels, la Fondation Émergence présente un mémoire Pour que vieillir soit gai dans le cadre de la consultation publique sur la condition de vie des aînés. Force est de constater que malgré l’existence d’un réseau de services aux aînés fort développé, les réalités homosexuelles sont complètement absentes, oubliées et ignorées de ce réseau. Il est donc permis de parler d’une déficience systémique en ce qui a trait au phénomène du vieillissement chez les personnes homosexuelles, alors qu’une première génération de lesbiennes et de gais sortis du placard arrive au troisième âge. Dans un tel contexte, n’auront-ils d’autres choix que celui d’y retourner?

13 novembre 2007 – Dans le cadre de la 10e Série Éducative sur l’Holocauste, le Centre commémoratif de l’Holocauste de Montréal, en partenariat avec la Fondation Émergence et la maison de la culture Frontenac, présente Paragraphe 175, un documentaire sur la déportation des homosexuels pendant la Seconde Guerre mondiale.

20 novembre 2007 – Dans la foulée de la publication d’un rapport intitulé De l’égalité juridique à l’égalité sociale par la CDPDJ, la Fondation Émergence se réjouit de l’intention du ministre de la Justice d’aller de l’avant avec le projet d’une politique nationale de lutte contre l’homophobie.

6 décembre 2007 – Le président de la Fondation Émergence, Laurent McCutcheon, reçoit le Prix Droits et Libertés 2007 de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse.

13 décembre 2007 – La Fondation Émergence témoigne à la Commission Bouchard-Taylor et affirme que 37 % des nouveaux arrivants sont nés dans un pays où l’homosexualité est un crime. Cette donnée sera reprise dans le rapport des commissaires.

18 décembre 2007 – À l’occasion du lancement d’une campagne radio de Gai Écoute, Alex Perron, humoriste et animateur à la télé, se joint à l’équipe des porte-parole de Gai Écoute et de la Fondation Émergence.

2008

5 mars 2008 – La fondation lance sa campagne annuelle de lutte contre l’homophobie de l’année 2008 : L’homosexualité n’est PAS une maladie!

3 avril 2008 – Le président de la Fondation Émergence, Laurent McCutcheon, témoigne devant le Comité permanent de la santé de la Chambre des communes sur la politique d’interdiction du don d’organes par des homosexuels. Il affirme que la décision de Santé Canada est contraire à l’esprit de la Charte canadienne des droits et libertés qui interdit la discrimination et que Santé Canada a l’obligation morale d’expliquer, de manière compréhensible, ses décisions.

17 mai 2008 – Sixième édition de la Journée internationale contre l’homophobie. La campagne 2008 enregistre un record de participation : plus de 500 organisations commandent le matériel promotionnel de la campagne et la Fondation Émergence recence plus de 230 activités et initiatives mises sur pied dans le cadre de cet événement. 32 partenaires s’associent à la fondation pour la campagne. La fondation soutient l’organisation, par GLBT Québec, d’une marche dans les rues de la capitale. Cette manifestation sera suivie du dépôt, devant l’Hôtel de Ville, de la Déclaration de Québec 2008.

2009

13 février 2009 – Dany Turcotte, animateur et humoriste, se joint à son tour à l’équipe des porte-parole de Gai Écoute et de la Fondation Émergence à l’occasion du lancement de la campagne J’aime de Gai Écoute.

3 mars 2009 – Lancement de la campagne 2009 de la Journée internationale contre l’homophobie : L’homosexualité n’a pas de frontières, ciblant les communautés culturelles.

30 avril 2009 – La Fondation Émergence souligne le quarantième anniversaire du bill omnibus.

17 mai 2009 – Septième édition de la Journée internationale contre l’homophobie.

26 novembre 2009 – Alors que l’Ouganda se propose d’adopter une nouvelle loi pour condamner et punir l’homosexualité, la Fondation Émergence demande au gouvernement Harper de dénoncer ce pays lors du sommet des pays du Commonwealth.

2010

4 février 2010 – Lancement de la campagne 2010 de la Journée internationale contre l’homophobie : Parler du silence – L’homophobie dans le monde du sport.